Prendre RDV

CABINET LIONEL Molkhou ostéopathe D.O. ARPAJON

Après la consultation

 

A la suite d’une séance d’ostéopathie, le corps du patient doit s’adapter et retrouver son équilibre (l’homéostasie). Parfois, le patient a une sensation de fatigue et c'est tout à fait normal. En effet, les résultats du traitement sont significatifs quelques jours voire quelques semaines après la consultation.

 

Durant les deux ou trois premiers jours suivant la consultation, il est possible que la plainte du patient persiste et même se projette à d’autres endroits du corps. Tout ceci est normal, cette réaction passagère signe l'adaptation du corps au traitement. Au-delà de cette période, la douleur s’estompe et disparaît jusqu’à ce que le corps se stabilise dans un état qui sera le vrai résultat de la séance. Cela peut parfois prendre deux ou trois semaines, mais encore une fois ceci est propre à chaque individu. Si l’amélioration du motif de consultation n’a été que passagère, ou est incomplète, c’est le bon moment pour reprendre rendez-vous.

 

Le nombre de consultations dépend du motif pour lequel vient le patient, mais en général il faut compter de une à trois consultations. Lors du suivi d’un patient, il est conseillé d'espacer les séances d’une ou deux semaines. Dans ces conditions, le patient peut attendre à garder un bénéfice durable de son traitement ostéopathique.

La consultation ostéopathique

Votre ostéopathe adapte sa prise en charge pour chacun de ses patients car chacun est unique.

 

Déroulement d’une séance

Une consultation ostéopathique dure en moyenne 50 minutes et se déroule en 4 temps essentiels.

(Cliquez sur les barres pour faire apparaître ou disparaître le contenu.)

  • 1er temps - L’INTERROGATOIRE - L'anamèse

    A l'aide de questions précises permettant de cibler le motif de votre visite, nous retracerons ensemble vos antécédents médicaux, chirurgicaux et traumatiques. Lionel Molkhou Ostéopathe se fera une idée de votre mode de vie : ce qui est important afin de déterminer l’origine de vos troubles et de savoir si une prise en charge ostéopathique est recommandée.

    Certains patients ont tendance à minimiser certains antécédents car «ils n’ont pas eu» de séquelles au moment du traumatisme. Par exemple, il faut savoir qu’un accident de voiture n’entraîne pas forcément de symptomatologie sur le moment. En revanche il peut avoir une répercussion sur les tissus, qui pourront déclencher des douleurs plus tard.

  • 2e temps - L'EXAMEN CLINIQUE - Tests

    À l’aide de tests précis, l’ostéopathe va déterminer le tissu qui est en souffrance, mais aussi la cause de cette dernière. Durant ces deux premières parties, l’ostéopathe peut avoir un doute sur la douleur ou son origine. C’est pourquoi il préférera renvoyer le patient chez son médecin traitant ou aux urgences pour effectuer les examens complémentaires qu’il jugerait nécessaires.

  • 3e temps - LE TRAITEMENT

    Enfin, en absence de contre-indications, l’ostéopathe utilisera un panel de techniques adaptées à chaque patient afin de corriger la douleur ainsi que sa cause de façon à éviter que le trouble devienne chronique.

  • 4e temps - LES CONSEILS HYGIENO-DIETETIQUE

    Afin d'optimiser le traitement, Lionel Molkhou ostéopathe vous donnera des conseils dans le but de maintenir dans le temps le travail qu’il a effectué.

    Il est important de se ménager au maximum dans les 24 à 48 heures qui suivent un traitement :

    Ne pas prévoir de travail trop physique ou un sport pendant ce laps de temps.

    • Bien s’hydrater.
    • Une bonne hygiène et un bon rythme de vie :
      • Manger une nourriture saine, équilibrée et variée.
      • Pratiquer des activités physiques et sportives.
      • Se reposer et bien dormir.

Les techniques ostéopathiques manuelles

Lionel Molkhou ostéopathe utilise une grande diversité de techniques manuelles toujours adaptées au patient et au motif de consultation :

  • L’ostéopathie structurelle : s'intéresse aux éléments osseux, articulaires et musculaires du corps et est fondamentale dans la pratique ostéopathique.
  • L’ostéopathie crânienne : Pratique fondamentale de l’ostéopathie, elle est indispensable pour certains motifs liés a la colonne vertébrale, les troubles du sommeil, de stress, ou séquelles de traumatismes.
  • L’ostéopathie viscérale : Agit sur les organes digestifs voire thoraciques, afin de retrouver un bon fonctionnement de l’organisme
  • L’ostéopathie tissulaire : l’approche tissulaire consiste à travailler sur les fascia et membranes, dans le sens de la dysfonction, afin de lever la lésion.
  • La posturologie : science visant à optimiser la compréhension des chaînes mécaniques lésionnelles en ostéopathie.

 

Les limites de l'ostéopathie

  • Les troubles organiques sortent du champ d’application de l’ostéopathie.
  • L’ostéopathie ne traite pas les maladies cancéreuses, dégénératives, génétiques, infectieuses ou mentales
  • L’ostéopathie ne traite les fractures ni les luxations orthopédiques lorsqu’elles sont à des stades élevés.

 

L’ostéopathie constitue cependant un excellent complément de traitement pour vous accompagner et améliorer votre état général.

 

 

Lionel MOLKHOU – Ostéopathe D. O. – 103, Grande Rue, 91290 Arpajon

Tél. :  07 83 51 08 06  –  @ :  lmolkhou.osteo(at)gmail.com – Site web :  cabinet-osteo-arpajon.fr

Consultations sur rendez-vous au cabinet ou à votre domicile

SIRET 801 379 793 00012 - APE 8690E - ADELI 910003581

© 2015 – Lionel MOLKHOU Ostéopathe - Tous droits réservés